Documentation

Arnica Montana possède un fond documentaire naturaliste. Il est consultable pour les membres de l'association le samedi de 9h30 à 11h30 à la MJC de Briançon, excepté les samedis où sont programmées des sorties et les jours de fermeture de la MJC.

1. Plantes protégées des Hautes-Alpes

La réglementation est complexe et il faut beaucoup de persévérance pour en faire une synthèse utilisable sur le terrain. La plaquette réalisée par Arnica Montana téléchargeable fait la synthèse de  6 textes réglementaires. Vous y trouverez dans un format pratique la liste des plantes dont la cueillette est totalement interdite, dont la cueillette est limitée à une poignée et celles pour lesquelles il faut une autorisation de cueillette industrielle.

Attention, la cueillette du génépi est règlementée par l'Arrêté préfectoral modificatif N° 2008-185-7 du 03 juillet 2008.

Pour les spécimens sauvages des espèces suivantes : Artemisia genipi Weber Génépi vrai, génépi noir, Artemisia glacialis L. Génépi des glaciers, Artemisia umbelliformis Lam. Génépi jaune, blanc, il est interdit en tout temps et sur tout le territoire du département de cueillir une quantité de fleurs supérieure à 100 brins, détruire, arracher, prélever les parties souterraines de ces espèces, colporter, mettre en vente, vendre ou acheter sciemment tout ou partie de ces espèces.

En outre, dans la limite des quantités autorisées, obligation est faite de couper les brins avec sécateur, couteau ou ciseaux et de laisser quelques hampes florales par touffe pour permettre la dissémination.

La cueillette d'Artemisia eriantha Génépi laineux est totalement interdite.

2. Réglementation de la cueillette des champignons

L'arrêté préfectoral du 14 décembre 1992 réglemente la cueillette des champignons sur tout le territoire des Hautes Alpes et en tout temps.

Le ramassage des champignons non cultivés ne peut être effectué que dans le respect des conditions suivantes :

- la récolte doit être limitée à un panier de 5 litres par personne et par jour.

- la récolte doit être manuelle, l'utilisation de râteaux ou de tout autre engin de ramassage portant atteinte aux réseaux souterrains des champignons est interdite

3. Les plantes invasives

On considère comme invasives les plantes exotiques introduites qui, par leur prolifération, produisent des changements significatifs au niveau des écosystèmes. L’introduction des espèces exotiques est un phénomène qui existe depuis de nombreux siècles. Toutefois, le rythme actuel et l’intensité de leur propagation sont tellement importants, qu’on observe aujourd’hui une modification complète de certains écosystèmes avec un remplacement des espèces indigènes par des espèces exotiques envahissantes lorsque les peuplements sont importants, modifient le fonctionnement, la composition ou la structure des milieux aquatiques et des zones humides. On considère aujourd’hui qu’elles représentent l’une des causes majeures d’appauvrissement de la biodiversité dans le monde après la destruction et la dégradation des écosystèmes

Le département des hautes-Alpes est relativement épargné. On y trouve cependant :

- La Renouée du Japon le long des cours d’eau comme La Luye ou le Petit Buëch et à Embrun (télécharger le document du Conseil général 05),

- La Berce du Caucase dans le Queyras,

- l'Ambroisie sous les mangeoires d'oiseaux, les bords de route et les parkings.

Pour voir d'autres plantes qui deviendront envahissantes dans les Hautes-Alpes télécharger la plaquette du Conseil général 38

4. Documents et ouvrages conseillés pour débuter en botanique dans les Hautes-Alpes

A la découverte des fleurs des Alpes : Nicollet et al. Parc national des Ecrins

Arbres et arbustes de montagne : Salomez et al. Parc national des Ecrins

Randonnées botaniques dans les Hautes-Alpes : Chas et Le Driant

Atlas de la flore des Hautes- Alpes : Chas

Flore de la Suisse, le nouveau Binz : Aeschimann & Burdet

Flora helvetica : Lauber & Wagner

Ces deux ouvrages sont des flores utiles, mais ne comportent pas toutes les espèces haut-alpines.

www.florealpes.com le site de référence pour la flore des Hautes-Alpes