?> Sites patrimoniaux

Sites patrimoniaux

Le département des Hautes-Alpes compte de nombreuses richesses patrimoniales en dehors du Parc National des Ecrins qu'il est important de protéger. Arnica Montana est à l'origine de leur étude dans le Briançonnais et de leur classement,  et, se bat encore pour le classement du massif du Chenaillet.

Le Bois des Ayes : situé sur la commune de Villard-St-Pancrace (Hautes Alpes), à quelques kilomètres au sud-sud-est de Briançon , il  est considéré par plusieurs scientifiques comme un “haut lieu” botanique du Briançonnais. Cette magnifique forêt a été classée en réserve biologique forestière grâce à l'intervention des Association ARNICA MONTANA  et  C.R.A.V.E.

Le massif du Chenaillet : situé à proximité des sources de la Durance, sur la commune de Montgenèvre, il témoigne de l’existence d’un ancien océan alpin (de -160 à -60 millions d’années) et constitue de ce fait un site géologique exceptionnel.De nombreuses excursions scientifiques et travaux internationaux ont eu lieu sur ce copeau de fond océanique porté à 2500 mètres d’altitude lors de la formation des Alpes. Si ce massif est connu pour ses richesses géologiques, il révèle également une diversité floristique intéressante. Bien qu’exceptionnel, ce site fait l’objet de dégradations qui pourraient se poursuivre s’il n‘est pas protégé rapidement.

Le vallon du Granon : situé dans la vallée de la Clarée, sur la commune de Val-des-Prés, il est divisé en un ensemble forestier  sur la partie basse (de 1450 m à 2100 m d’altitude environ) et en majorité à l’ubac, et un ensemble prairial qui se situe sur la partie haute (de 2100 m à 2600 m d’altitude environ). Quasiment toute la partie forestière en ubac est en réserve de chasse, faisant suite au classement de la vallée de la Clarée et donc du vallon du Granon.

Carte du Briançonnais, au nord du département des Hautes-Alpes