?> Des Tabacs pour surveiller la pollution par l'Ozone dans le Briançonnais

Actualités

Des Tabacs pour surveiller la pollution par l'Ozone dans le Briançonnais


Avec le retour des temps chauds bien ensoleillés, la pollution par l’ozone fait de nouveau parler d’elle.

Certaines variétés de tabacs sont très sensibles à l’ozone et voient leurs feuilles se tacher dés que les concentrations d’ozone dépasse 80 µg/m3.

De 1998 à 2005, l’association scientifique ARNICA MONTANA , en collaboration avec le Laboratoire Pollutions Atmosphériques de l’INRA Champenoux a étudié la pollution par l’ozone du Briançonnais à l’aide de plants de tabacs.

De nouveau en 2019, ARNICA MONTANA vient d’installer des tabacs pour suivre la pollution par l’ozone du Briançonnais.

Ce sont 5 secteurs situés à Briançon (périphérie et centre ville) et Villard St Pancrace qui ont été choisis pour cette nouvelle étude.