?> Bonnet d'âne de l'écologie pour ALTUS, magazine Vallée de Serre Chevalier Briançon

Actualités

Bonnet d'âne de l'écologie pour ALTUS, magazine Vallée de Serre Chevalier Briançon


Bonnet d'âne de l'écologie pour ALTUS, magazine "Vallée de Serre Chevalier Briançon"

837 grammes de papier qui finiront au mieux dans les bennes de récupération du papier, mais ce n'est pas le pire : lisez les pages 98 à 106 consacrée à la réserve des Partias et le commentaire débile "En ce territoire du tétras-lyre et de l'aigle royal, le plaisir de la glisse en toute liberté se conjugue avec la découverte de la grande biodiversité des Partias". C'est une honte d'écrire ce genre de phrase, quelle biodiversité découvrir en hiver ? C'est à coup sûr néfaste à la biodiversité que d'encourager la fréquentation par les skieurs de randonnée dans ce secteur. Une des richesses en  avifaune de cette réserve est la présence du tétras-lyre, qui est cependant en baisse régulière d'effectifs. Dans cette Réserve régionale, cette espèce n'est plus inscrite au plan de chasse depuis plusieurs années. Il est largement connu que la cause essentielle de baisse des populations est le dérangement hivernal par les skieurs de randonnée et les adeptes de la rando-raquettes. Le dérangement occasionne des dépenses énergétiques supplémentaires à ces oiseaux qui ne peuvent s'alimenter en hiver que de d'aiguilles de pins, voire de jeunes pousses de mélèze dépassant de la neige. Mars-mai est aussi la période où les coqs se dépensent en parade.